Foire Aux Questions

Cliquez sur une question pour afficher la réponse:

Tout va dépendre de l’installation , si il s’agit d’un poêle ou d’une cheminée et si il y a ou non création d’un conduit de fumées.
Compte tenu de nos équipements et de nos structures la durée des travaux est comprise entre une demi-journée et deux jours maximum.

Il faut toujours distinguer deux garanties :

  • La garantie constructeur
  • La garantie décennale

Les garanties constructeur vont de 2 à 10 ans en fonction du type d’appareil et couvrent les défauts de celui-ci.
La garantie décennale Pleins-Feux couvre les défauts d’installation.

La dernière version de la norme EN 13229, ne différencie plus inserts et foyers fermés. Donc aujourd’hui on regroupe sous le terme « insert » :

  • Les appareils anciennement appelés foyers fermés, qui sont constitués essentiellement par une chambre de combustion autour de la quelle sont montés des éléments d’habillage et une hotte
  • Les appareils anciennement appelés inserts, qui sont conçus pour être encastrés dans une cheminée existante.

Il y a deux niveaux de réglementation :

  • Les normes européennes qui s’appliquent aux appareils et qui concernent les constructeurs.
  • La réglementation française avec trois textes :
    • Le Règlement Sanitaire National qui concerne l’utilisation des appareils de chauffage
    • Le DTU 24.1 qui concerne la mise en œuvre des conduits de fumées
    • Le DTU 24.2 qui concerne la mise en œuvre des inserts et de leur habillage

A puissance égale la quantité de chaleur dégagée par un poêle est identique à celle produite par un insert.
Ceci étant le poêle fonctionne par convection à contrario de l’insert qui fonctionne par diffusion. Par conséquent la diffusion de la chaleur est plus rapide dans le cas d’un poêle

Vous pouvez utiliser tous les types de bois, y compris les résineux, MAIS à une seule condition : VOTRE BOIS DOIT ETRE SEC ( moins de 15% d’humidité).

Cela correspond à

  • 24 mois de séchage pour les feuillus
  • 18 mois de séchage pour les résineux

Pleins Feux vous engage à contrôler l’humidité du bois qui vous est livré et met à votre disposition le matériel nécessaire.
Ne négligez pas ce problème de qualité de bois qui est souvent à l’origine de l’encrassement des conduits d’évacuation cause d’accidents au monoxyde de carbone ou d’incendie.

Selon la réglementation la plus contraignante, le Règlement Sanitaire Départemental dicté par le Préfet, vous devez faire un minimum de deux ramonages par an dont un en période de chauffe.
Cette opération doit être attestée par un certificat de ramonage remis par un ramoneur agréé.

Plus d'informations sur le site d'Alloramonage.

ATTENTION : pour être agréé le ramoneur doit vous produire un titre homologué ou bien avoir exercé cette activité comme activité principale entre 1993 et 1996 (un vendeur de cheminée et/ou de poêle n’est pas obligatoirement agréé). Dans le cas contraire votre ramonage ne sera pas reconnu par votre compagnie d’assurance.

Plus d'informations sur le site de Legifrance.

Avec Les Architectes du Feu, c’est possible puisque nous disposons d’un agrément spécifique sur le DTU 24.1 (mise en œuvre des conduits de fumées) et que nous sommes créateurs de conduits d’évacuation de fumées avec des solutions techniques modernes en collaboration avec la marque POUJOULAT depuis plus de 25 ans.

Logiquement non et pourtant nous sommes en mesure de vous proposer plusieurs solutions techniques le permettant.
N’hésitez pas à soumettre à nos experts votre problématique, nous mettrons en œuvre la solution la mieux adaptée.

Le tubage est une solution de réhabilitation des conduits de fumése. Il n’est donc pas obligatoire.
Le tubage doit faire l’objet d’une inspection préalable du conduit de fumées permettant de juger de la nécessité de réhabiliter ou non le conduit. Cette opération ne peut être faite que par une personne habilitée au sens du décret 98-246 du 2 avril 1998.

Nos appareils sont équipés de la double combustion. Ce procédé confère à nos appareils des caractéristiques de rendement et de rejet de CO2 leur permettant de bénéficier de plusieurs labels :

  • Crédit d’impôt
  • Flamme verte (barème « étoiles » européen
  • BBC (Bâtiments Basse Consommation)

ATTENTION :

Pour bénéficier du crédit d’impôt le vendeur et l’installateur de votre appareil doivent faire partie de la même entreprise.
Cela signifie que dans le cas contraire (ex : sous-traitant non salarié du vendeur) vous êtes passible d’un redressement fiscal.
Nous vous apportons la garantie d’un travail réalisé exclusivement par des équipes internes spécialisées et des appareils respectant les normes. Etant installateur agréé nous pouvons vous faire bénéficier d’un taux de TVA réduit si votre habitation a plus de deux ans.